Relation de couple et familiale

Sans titre(4).png

Les relations de couple qui fonctionnent à long terme demandent un investissement de la part des deux partenaires. Quand le couple reste uni, c’est parce que les efforts sont apportés par chacun dans leur engagement à l’autre et maintiennent certaines conditions d’hygiène de vie de couple. C’est normal qu’avec le temps, l’intensité du couple ne continuera pas comme au début de la fréquentation car ceux-ci composent régulièrement avec les petits problèmes du quotidien, que ce soit avec des difficultés rencontrées avec leurs enfants, les finances, un changement au niveau du travail, etc. Les couples qui n’ont pas de conflits sont très rares; on pourrait le constater dans une relation de soumission ou encore dans la peur d’une rupture. Il n’y a pas de recette magique; ça prend de l’engagement dans un couple pour que ça fonctionne bien, tout comme apprendre à mieux communiquer ainsi que de la pratique, de la patience et une touche d’humilité car il y aura toujours des aspects que l’on va découvrir chez l’autre.

Sans titre(6).png

Chez les couples ayant des enfants et qui ont de sérieuses mésententes, ceci pourrait entraîner des dommages collatéraux, comme la dépression chez l’enfant, à cause de la non-disponibilité des parents, l'amplification du trouble de l’attention ou encore une surimplication émotionnelle d’un des parents auprès de l’enfant pour compenser la carence affective entre les conjoints. La réduction de ces effets négatifs chez l’enfant doit être une priorité d’action chez le couple afin de favoriser son mieux-être. (Wright, Lussier, Sabourin, 2008)

N’oubliez pas que les efforts investis dans une meilleure hygiène de vie pour le couple ont de fortes chances de lui porter fruit à long terme ainsi qu'à sa famille.

Voici quelques outils suggérés pour une meilleure hygiène de vie de couple :

Une communication de qualité entre partenaires favorise le bon fonctionnement du couple.

S’exprimer avec bienveillance et par un message « Je » en parlant de soi, si on veut que l’autre entende. Si la critique est pointée sur l’autre, il y a de bonnes chances que l’intention d’une bonne communication échoue car l’autre va se sentir coupable.

Écouter avec bienveillance sans couper la parole, tout simplement, en recevant ce que dit l’autre comme un cadeau. Évitez si possible d’aller dans un discours intérieur en se disant : je sais ce que l’autre va me dire!

Être en confiance : apprendre à être dans un processus positif pour le couple, tenter d’être des alliés plutôt que des adversaires. Il s’agit d’accepter ou du moins accueillir l’autre dans ce qu’il ou elle est. Accepter de ne pas toujours être d’accord sur tous les sujets, qu’il y a souvent des points de vue différents. Un couple peut échanger sur un sujet sans insulter l’autre ou hausser la voix. Si la situation devient tendue, parfois cela demande un héros/héroïne dans le couple pour désamorcer un conflit.    

Positionnement : il est préférable lors d’une discussion de couple, d’être près de l’autre, si possible face à face. Regarder l’autre pour démontrer l’importance et l’intérêt à l’autre.

Négocier, favoriser le concept gagnant-gagnant! Exprimer ses besoins et écouter les besoins de l’autre pour arriver à un compromis qui viendra satisfaire les besoins respectifs.

Respect : s’il y a une critique à faire, être conscient de viser le comportement, sinon la personne pourrait le prendre comme une attaque personnelle.

DES OUTILS

Rire              est un bon remède pour dédramatiser certaines maladresses.

Complimenter l’autre, c’est un peu comme un compte de banque ; épargnez les critiques et déposez des compliments!

Café et croissants

Choisir le temps dans la journée est important. Afin d’avoir de meilleurs résultats lors d’une discussion sérieuse avec votre partenaire, privilégier les matinées entre 8 h et 11 h, ce qui semble le meilleur temps. Après une bonne nuit de sommeil, la personne est plus reposée et dans une meilleure disposition intérieure afin que les discussions soient bénéfiques pour le couple. 

Le soir, on peut voir apparaître la fatigue de la journée qui se manifeste chez la personne. Celle-ci peut devenir plus émotionnelle et on a de la difficulté à s’auto-réguler;  on est susceptible à se mettre en colère ou encore pleurer plus facilement (on observe cela chez les enfants aussi).  Bref, choisir un temps de discussion comme le matin semble favoriser de meilleures conditions à la communication de qualité comparativement au soir pour les couples.

Sans titre(3).png

La relation Klaxon : Tu-Tu-Tu

Pour une meilleure communication avec votre partenaire, éviter si possible la formulation « Tu-Tu-Tu » (Tu dois, il faut que tu…) car ça tue la communication. Ceci vient chercher inconsciemment dans l’autre des résistances à ne pas vouloir participer, ne pas aider, etc.      

Par exemple :     

- « Tu dois m’aider avec ceci… »                                                                                                  - « Il faut que tu arrêtes à la pharmacie en fin de journée …. »                                          - « Tu dois sortir les poubelles … »        

Suggestions de formulation :                                                                                                                                        

- « J’aimerais avoir de l’aide avec ceci, est-ce possible? »                                                    - « Je ne connais pas tes plans de fin de journée, mais si tu as le temps d’arrêter à la pharmacie, ça me sauverait un détour, sinon j’irai? »                                                     - « J’apprécierais ça, si tu avais le temps de sortir les poubelles aujourd’hui? ».                                                                   

Avec ce genre de formulation, il y a plus de chance de participation de la part de l’autre.

Conserver votre individualité dans votre vie de couple est essentielle comme votre espace personnel pour ne pas vous sentir étouffé. Préservez vos passe-temps même si ce ne sont pas les mêmes que votre partenaire. De bien prendre soin de vous favorisera une bonne estime de soi et contribuera à maintenir un meilleur équilibre dans votre vie de couple.

Ressources d’aide et de services si besoin :

  • Voir votre médecin de famille

 

  • Vos services de mieux-être et de counseling des enseignantes et enseignants du Nouveau-Brunswick

www.mecee.ca

Téléphone sans frais : 1 888 876-6244

 

  • Programme d’aide aux employés du district scolaire (Homewood)

Téléphone : 1 866 398-9505

 

  • Collège des psychologues du Nouveau-Brunswick

https://cpnb.ca/fr/

Téléphone : 506 382-1994

Courriel : admin@cpnb.ca

 

  • Collège des conseillers et conseillères thérapeutes du Nouveau-Brunswick

https://cctnb.ca/wp-content/uploads/2018/07/Définitions-Final-1.pdf

Téléphone : 506 830-5280

Courriel : info@cctnb.ca

  • Association des travailleuses et travailleurs sociaux du Nouveau-Brunswick

403, rue Regent, # 100, Fredericton, NB E3B 3X6

877 495-5595

Sources et références :

Peltier, Florence, « Quelle communication est-ce que je souhaite pour mon couple? » relationaide.com [site web] https://www.relationaide.com/2011/05/15/comment -mieux-communiquer-dans-le-couple/.

psychotherapeutemontreal.com [site web] « L’art de la communication dans le couple de A à Z »  https://psychotherapeutemontreal.com/therapie-de-couple/comment-communiquer-entre-conjoints/.

Wright,J., Lussier,Y., Sabourin,S., (2008). « Manuel clinique des psychothérapies de couple » Presses de l’université du Québec p. 2

 

Amelioretasanté.com, « Comment maintenir l’équilibre entre votre relation de couple et votre vie? https://amelioretasante.com/comment-maintenir-lequilibre-entre-votre-relation-de-couple-et-votre-vie/.

 

Photos : wix.com et canva.com

Personnel enseignant francophone du Nouveau-Brunswick