Page Title

Relâcher l'élastique afin de bien vivre son stress

Gestion du stress

Man stressé

Une question de CINÉ 

On peut comparer le stress à un élastique : soit on l’étire à un point où il casse ou on l'étire assez pour s'en servir, tel un bon stress nécessaire à la motivation. Sonia Lupien, spécialiste en gestion du stress, résume à quatre facteurs la réponse du stress chez une personne (étirer l'élastique). Ces facteurs contribuent à faire baisser la réponse stress et et à faire activer la réponse détente (relâcher l'élastique). L’abréviation CINÉ représente ces quatre facteurs : C pour la composante contrôle, I pour imprévu, N pour nouveauté et É pour Ego menacé.

Une question de Contrôle

Au quotidien, toute personne exerce un certain contrôle sur son environnement ainsi que dans ses actions. Lorsque la personne a l’impression de perdre un certain contrôle sur une situation, cela contribue à augmenter l’indicateur de stress. Toutefois, lorsque celle-ci reconnaît son contrôle, elle contribue à un état de détente, d’engagement et de confiance avec son environnement. L’importance de reprendre contrôle sur une situation. que ce soit par la négociation ou apprendre à gérer ses pensées, à apprivoiser les sensations émotionnelles du corps, à bouger pour évacuer le trop plein de cortisol devant les situations stressantes de la vie.   

 

Une question d’Imprévisibilité

L’imprévisibilité fait allusion aux situations, aux choses, aux événements qui arrivent de façon inattendue. Comme vous savez, une journée  en enseignement est remplie d'imprévus.  Ici, c’est apprendre à avoir une attitude qui dit que c'est correct, en sachant que ce genre de chose peut arriver même si elle n’était pas prévue. Vous pouvez accepter votre déception.  L’idée ici est d’accepter qu’il y a des choses que l’on ne peut pas prévoir, mais que l’imprévisibilité est prévisible. Que créer des scénarios dans notre tête ne nous servent pas toujours. Apprendre à se faire confiance dans les situations imprévisibles, cela contribue aussi à être plus flexible, qui est la définition de la santé mentale.

 

 

Une question de Nouveauté

La nouveauté fait référence à ce qui est non familier à la personne, ce qui est étranger. Lorsque la personne est mise devant une situation étrangère, non familière, son cerveau va tenter de trouver ce qui est familier, du connu, afin de s’y attacher et diminuer la réponse stress.  Si la personne ne trouve pas ce qui est familier ou connu, le niveau de stress augmente, ce qui active le processus de l’organisme que l’on peut qualifier de guerrier (fight-flight).  Un exemple de ceci est l’élève timide qui arrive au secondaire et qui s’isole par protection du monde qui lui est étranger. Son guerrier interne le pousse à se « camoufler » afin de détourner l’attention. Il n’osera pas se faire voir, en prenant la parole ou encore en abordant les autres. Il demeura dans cet état jusqu’à ce qu’il trouve quelque chose qui soit non menaçant, plus familier.  Ça peut être un intérêt qui peut se lier à d’autres, tel jouer un instrument de musique ou un sport. C’est par la porte de la familiarité que tranquillement cet individu peut entrer dans son engagement social.

 

 

 

Une question d’Ego menacé

Certaines situations de la vie personnelle ou professionnelle peuvent nous remettre en question au niveau de nos compétences dans notre rôle comme parent, partenaire, personne de confiance, enseignante, enseignant, etc. Ou encore une remise en question face à notre valeur comme personne : être oublié par les autres, être rejeté, être remis en question par d’autres, etc. 

Tout ça active la réponse stress qui à son tour active le mode de protection comme un guerrier interne qui se défend face aux autres ou à soi-même. On peut voir apparaître certains comportements pour tenter de nuire à la réputation de quelqu’un, du commérage, des crises de jalousie ou encore face à soi de l’auto-critique et/ou un comportement autodestructeur.  

 

Un antidote à l’Ego menacé est de reconnaître la source de la menace et comment celle-ci peut être détournée afin de reconnaître sa compétence non-parfaite, mais humaine ou sa vraie valeur avec dignité. Un travail au niveau de l’estime de soi est de mise dans ces cas.

Source: Sonia Lupien (2020), Par amour du stress, Édition Au Carré

À partir de l’image ci-bas, quel personnage vous représente le mieux et pourquoi? Avez-vous des trucs à partager ou des changements à faire? Quels sont les moyens que vous vous donnez pour gérer votre stress au quotidien?

RÉFLEXION

image stress.png

Explorer une situation stressante :

Pensez à une situation de stress que vous avez vécu récemment.  Prenez le temps de décrire la situation.

 

En pensant à la situation que vous venez de décrire ci-haut, notez sur un barème de 1 à 10 si vous aviez du contrôle dans la situation : 1, j’avais tout sous contrôle et vers le 10, je n’avais aucun contrôle.

controle.png

En pensant à la situation que vous venez de décrire, notez sur un barème de 1 à 10, si celle-ci était prévue ou imprévue : 1 si c’était complétement prévisible et vers le 10, si la situation était une surprise, soit complément imprévue.

impreisible.png

En pensant à la situation que vous venez de décrire, notez sur un barème de 1 à 10, si la situation était familière, connue ou non : 1 si la situation était connue, m’était familière et vers le 10, tout était nouveau, il n’y avait pas de repère qui m’était familier.

nouveauté.png

En pensant à la situation que vous venez de décrire, notez sur un barème de 1 à 10, si votre égo était menacé dans la situation : 1 si je ne me sentais pas menacé dans ma valeur ou mes compétences comme personne ou professionnellement et vers le 10, je me sentais menacé dans ma valeur ou dans mes compétences comme personne ou professionnellement.

ego.png

Revenez maintenant sur les scores que vous avez attribués aux 4 différentes composantes du CINÉ. Ajoutez ces 4 chiffres et ensuite divisez le résultat par 4. Ceci permettra de vous situer par rapport à l’intensité du stress que vous avez vécu dans la situation décrite plus haut.

bareme stress.png
STRESS-O-METER 2.docx.png

Le stress qui motive est celui qui peut devenir chronique, tout dépend de sont intensité et sa durée. Apprendre à gérer son stress, c'est apprendre à étirer et à relâcher l'élastique.

bar stress.png

Liens vers d'autres ressources en gestion de stress :

Ressources d’aide et de services :

  • Voir votre médecin de famille

 

  • Vos services de mieux-être et de counseling pour les enseignantes et enseignants du Nouveau-Brunswick

 

 

 

www.mecee.ca

Téléphone sans frais :1 888 876-6244

 

  • Programme d’aide aux employés du district scolaire (Homewood)

Téléphone : 1 866 398-9505

 

  • Collège des psychologues du Nouveau-Brunswick

https://cpnb.ca/fr/

Téléphone :506 382-1994

Courriel : admin@cpnb.ca

 

  • Collège des conseillers et conseillères thérapeutes du Nouveau-Brunswick

https://cctnb.ca/wp-content/uploads/2018/07/Définitions-Final-1.pdf

Téléphone : 506 830-5280

Courriel : info@cctnb.ca

  • Association des travailleuses et travailleurs sociaux du Nouveau-Brunswick

403 Regent St #100, Fredericton, NB E3B 3X6

1-877-495-5595

Personnel enseignant francophone du Nouveau-Brunswick